Archive for the ‘Rythmes scolaires’ Category

- Réforme des rythmes scolaires : la grande récré … ou le grand désordre !

Mardi, septembre 9th, 2014

Vous trouverez ci joint le communiqué de la fédération qui rapporte qu’au moment où la réforme des rythmes scolaires doit s’appliquer sur l’ensemble du territoire, « la fronde gagne dans tous les rangs ».

Face à cette dislocation organisée, qui touche aussi bien les enfants que les enseignants, les parents, les personnels territoriaux, la riposte syndicale s’organise.

Dès la rentrée, le syndicat des territoriaux de Bagnolet a lancé un préavis de grève listant précisément tous les dysfonctionnement et toutes les revendications des agents : recul immédiat de la mairie sur tous les points !

On nous annonce des préavis, des assemblées générales d’animateurs, des ATSEM en colère…

Faites parvenir vos informations et comptes rendus de mobilisation à la CSD.

Le collectif comm’.

- En plein coeur de l’été, vous pouvez toujours compter sur la CGT !

Jeudi, juillet 24th, 2014

- La fédération a publié un communiqué qui réaffirme l’opposition de la CGT à la réforme dite des « rythmes scolaires » et en demande le retrait (communiqué ici). Avec ce communiqué, une pétition nationale à été éditée (ici).

Sans attendre la rentrée, partout où c’est possible, pouvons nous la présenter aux animateurs ? – Comme le précise le tract des territoriaux de Bagnolet, qui fait le point sur les revendications 4 mois après les élections municipales :  » Peut-on accepter qu’après avoir mené un front commun pour le report de la réforme des rythmes scolaires afin, entre autres, de laisser le temps pour une véritable concertation avec les parties concernées, celle-ci [la réforme] soit finalement mise en place sans aucune concertation avec le personnel ? NON » .

Ce problème n’est-il pas posé partout ?

– Face à une situation particulièrement délétère à Bobigny, dont la presse a fait état, la CSD a décidé d’adresser une lettre ouverte à Mme Lebranchu, ministre de tutelle, au préfet, au député ainsi qu’au maire pour réaffirmer que les agents ont des droits et que l’on entend qu’ils soient respecté. Vous trouverez ici la lettre ouverte de la CSD.

– Le syndicat des territoriaux de Pantin nous a fait parvenir le dernier numéro du Trait d’union, son bulletin local. Bonne lecture.

Le collectif comm’

- A Pierrefitte, la grève du personnel obtient des résultats – Préavis à Montreuil – Préavis pour les crèches PMI du Conseil général – Pétition pour l’abrogation de la loi Métropole.

Lundi, juin 30th, 2014

- Le 24 juin, plus de 120 agents mobilisés avec la CGT à Pierrefitte contre les décisions prises par le maire, ont obtenu satisfaction sur plusieurs de leurs revendications. Depuis 6 semaines entre 30 et 100 agents étaient présents aux piques-niques revendicatifs à l’initiative du syndicat. Vous pourrez lire ici le tract qui revient sur la situation.

– Le 4 juillet le syndicat CGT des Crèches PMI du Conseil général appelle les agents à faire grève contre la politique de dérèglementation imposée par le CG. Comme l’explique le tract intersyndical, le « projet de service » proposé par la direction ne fera qu’aggraver les conditions d’accueil des enfants et les conditions de travail des personnels.

– A Montreuil, les animateurs des centres de loisirs étaient appelés à faire grève à partir du 26 juin. Comme l’indique le tract, « Les équipes du service enfance fonctionnent en sous effectif mettant en péril la sécurité physique et affective des enfants dont ils ont la charge, fragilisant leur quotidien et leurs projets pédagogiques. » Cette constatation ne concerne pas seulement Montreuil. La mise en place à marche forcée de la réforme des rythmes scolaires s’accompagne partout d’une dégradation des conditions de travail du personnel…

– Pétition régionale de la CGT des services publics pour l’abrogation de la loi instaurant les métropoles. Profitons des mois de juillet – août pour la faire tourner largement dans les services.

 

- Appel unitaire à la grève du 26 juin et lutte contre la réforme territoriale / soutien à la grève des cheminots / Unité à Bagnolet contre la réforme des rythmes scolaires/ Résistance des personnels à Bobigny/ Préavis de grève à Pierrefitte

Mardi, juin 17th, 2014

- La fédération CGT des services publics a déposé un préavis de grève (ici) qui couvre toute la semaine du 23 au 27 juin, afin de permettre aux syndicats de mener les actions nécessaires pendant cette semaine d’action, dont le temps fort aura lieu le jeudi 26 juin (voir ici l’appel unitaire de la région parisienne).

Le préavis de la fédération réaffirme notamment l’exigence de l’arrêt du projet de réforme territoriale tout en affirmant auprès du gouvernement notre pleine et entière solidarité avec les luttes en cours des cheminots et des intermittents du spectacle.

La lutte des cheminots – réaffirmée tous les jours dans les assemblées générales de grévistes – pour préserver la SNCF, le service public et leur statut, c’est aussi notre lutte contre le démantèlement des services publics, contre la réforme territoriale, et pour la préservation de notre statut ! Leurs revendications sont les nôtres !

=> Contre la métropole du Grand Paris :  vous pouvez télécharger ici la pétition proposée par la CSD du Val de Marne. Elle est à l’entête de l’Union régionale CGT et de la fédération des services publics, et utilisable sur toutes les collectivités de Seine Saint Denis. Il vous reste à changer l’adresse figurant tout en bas et y mettre celle de votre syndicat, ou celle de la CSD.

– A Bagnolet (tract ici), l’unité la plus large a été réalisée pour demander au gouvernement de reporter la mise en place de la réforme dite des « rythmes scolaires ». Comme le disait l’appel intersyndical signé par la fédération CGT : « rythmes scolaires, rien n’est joué ! ».

– Pour le retrait des projets prévus au CTP, pour le maintien de la durée du travail en vigueur à Pierrefitte (calculée sur la base de 35 heures hebdomadaires avec 31 jours de congés), pour le maintien des 3 mois de « bon soldat » le syndicat CGT de Pierrefitte appelle les agents à faire grève le 24 juin (tract ici).

– A Bobigny, face à la nouvelle équipe municipale, le syndicat CGT des territoriaux réaffirme dans ce tract que les agents ont des droits, et qu’il ne laissera pas détruire les acquis du paritarisme et de dizaines d’années de lutte revendicatives en faveur des salariés.

– A Villetaneuse, le syndicat CGT demande le maintien du paritarisme au CT et prépare les élections professionnelles : voir dans la rubrique de ce blog (colonne de droite) sur les élections.

 

- Rythmes scolaires, réforme territoriale, défense de la démocratie sociale au Blanc Mesnil…et au CIG… Un mois de juin combatif !

Jeudi, juin 5th, 2014

- Le 12 juin, c’est toute l’UD CGT 93 qui se donne rendez vous au Blanc Mesnil, pour affirmer notre engagement en défense de la démocratie sociale : pour la défense et le respect des salariés de la ville et de leur organisation syndicale CGT, nous ne lâcherons rien ! Lisez ici le tract des territoriaux du Blanc Mesnil, qui donne des éléments sur le déni permanent de démocratie du nouveau Maire. Pour la défense et le maintien de la Bourse du travail, c’est toute la CGT qui est concernée. Vous trouverez ici le préavis de grève déposé par la CSD.

Rendez vous à 11 h 30 devant la Bourse du travail.

Le 23 juin, à 11 heures, rassemblement devant le CIG de la Petite couronne à Pantin :

Nous sommes fermement opposés à la remise en cause du vote à l’urne après la remise en cause des élections prud’homales, à la CNRACL. Rien ne justifie le choix et la décision de généraliser le vote par correspondance si ce n’est d’affaiblir le droit de participation des agents. Vous pouvez télécharger ici le tract qui appelle à ce rassemblement.

La bataille contre la réforme des rythmes scolaires continue. Comme l’indique l’appel intersyndical que vous trouverez ici : rien n’est joué ! La mobilisation peut faire reculer les maires, et imposer nos revendications au gouvernement. A La Courneuve (ici) et à Montreuil () des initiatives sont en cours.

– A Pierrefitte, l’action contre la fermeture du restaurant municipal se poursuit. Déjà 3 rassemblements de territoriaux ont été organisés dans la collectivité. Le syndicat vient de publier le dernier numéro de son bulletin interne, les Shadocks déchaînés consultable (comme les anciens numéro) ici, sur votre blog.

- Contre la loi MAPAM et pour le retrait du projet de Métropole du Grand Paris, le 26 juin nous serons en grève. Voir dans le dossier (colonne de droite) : page spéciale Acte III de la décentralisation.

 

- Pacte responsabilité, rythmes scolaires… l’exemple de Pierrefitte

Jeudi, mai 15th, 2014

Nos camarades de Pierrefitte nous indiquent que le Maire souhaite imposer la fermeture définitive du restaurant du personnel communal… au titre des économies à réaliser. Le « pacte de responsabilité », avec la diminution de 11 milliards d’euros (qui pourrait se monter en fait à 25 milliards)  de la dotation de l’État aux collectivités commence à faire des ravages.

A Pierrefitte toujours, dans le cadre de la mise en place de la réforme de territorialisation de l’école (dite des rythmes scolaires), il est prévu une réorganisation du travail des ATSEM avec des semaines de 40 h 45, mais de 30 heures pendant les congés scolaires, la suppression de la pause de 20 minutes incluse dans la durée de travail de la journée (remplacée par un temps d’arrêt pour déjeuner de 30 minutes hors temps de travail), la suppression de 10 jours de congés dans l’année et l’externalisation d’une partie des tâches d’entretien en maternelle !!!

Voir ici et les tracts de nos camarades.

- Une bonne résolution pour la nouvelle année : rejoindre et renforcer la CGT et ses syndicats, à la pointe du combat et des revendications !

Vendredi, janvier 10th, 2014

- Revendications, analyses, combats, coups de gueule : le dernier bulletin du syndicat UGICT du Conseil Général de la Seine Saint Denis est particulièrement complet. Il est à votre disposition ici même : Lettre-dinfo-Ufict-cgt-janvier-2014.pdf

– Après la grève du 12 décembre, contre la mise en place d’un régime spécifique de congé qui vise à pressuriser le personnel pendant les vacances ; contre le manque de personnel et la baisse du budget, le syndicat CGT des crèches départementales et des PMI poursuit l’action avec un appel à la mobilisation le 30 janvier.

– A Stains et à Pierrefitte, l’action contre la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires se poursuit. A Stains, le syndicat CGT interpelle la municipalité et demande que la réforme ne soit pas mise en place à la rentrée 2014. A Pierrefitte, dans l’unité avec le syndicat des instituteurs, la CGT, reprenant les revendications adoptées dans une assemblée de parents, territoriaux, enseignants,  demande le retrait de la réforme et sa non application à la rentrée prochaine.

– Dans les Offices HLM, dont l’avenir est obscurci par la perspective de la Métropole du Grand Paris, l’heure est aux économies. Le désengagement financier de l’état, qui favorise les grands groupes du BTP se poursuit dans le cadre de la métropole et de la nouvelle loi Duflot. C’est dans ce cadre que le syndicat CGT de l’OPH 93 présente ses voeux de combat aux agents de l’établissement.

– Pour l’abrogation de la réforme des rythmes scolaires : la lutte continue.

Jeudi, novembre 28th, 2013

Une nouvelle journée de grève nationale avec manifestation est convoquée le jeudi 5 décembre, à l’appel du SNUIpp – FSU, de la CGT (Educ’Action et Services Publics), de FO, et de SUD Solidaires.

Dans notre département, plusieurs actions ont été menées récemment, comme à Montreuil, où la CGT est intervenue lors du Conseil municipal pour rappeler les revendications des personnels. Vous trouverez ici le communiqué intersyndical diffusé lors du CM 21 novembre et ici la position de la CGT.

A Stains, le syndicat des territoriaux a diffusé le tract ci joint pour demander que la Mairie n’applique pas la réforme. Nos camarades ont également décidé de publier un tract pour appeler à la manifestation du 5 décembre (tract des territoriaux de Stains)

A Bagnolet, le syndicat des territoriaux avec les camarades d’Educ’Action prépare la journée du 5 décembre en distribuant le tract ci joint.

Aux Lilas, les territoriaux CGT ont également publié leur position (ici) et appellent à la grève le 5 décembre

Vous trouverez ici l’appel unitaire à la grève le 5 décembre.

Faites parvenir à la CSD vos tracts, pétition, initiatives… c’est aussi cela la mutualisation.

Le collectif comm’

– A la veille de la journée de grève du 14 novembre pour l’abrogation du décret Peillon

Mardi, novembre 12th, 2013

La grève soutenue par la fédération CGT des Services Publics et par la fédération CGT de l’Éducation nationale (avec les fédérations FO et SUD des services publics et de l’enseignement et de nombreuses sections du SNUipp-FSU)  s’annonce massive et puissante. Vous pouvez télécharger ici le préavis de grève fédéral.

Pour la CGT, les personnels (enseignants, ATSEM, animateurs, agents municipaux) et les parents ont tous les mêmes intérêts, ce qui passe par défendre et préserver la laïcité de l’école et de l’Etat et à demander que l’Éducation nationale – institution républicaine qui est un éléments essentiel de toute cohésion sociale – demeure nationale. La réforme Peillon, qui cherche à faire reposer sur les communes des pans entiers de l’organisation scolaire dans le but de « territorialiser l’école » n’est rien d’autre qu’un cadre de démantèlement de l’Éducation nationale. Aux enfants de s’adapter !

A la suite du syndicat des territoriaux de Pierrefitte (ici ), la CSD a publié un communiqué que les syndicats peuvent utiliser dans le cadre de leur expression en direction des agents.

Le collectif comm’

Elections professionnelles, rythmes scolaires, contre-réforme des retraites, avec les salariés, la CGT combat sur tous les fronts !

Vendredi, octobre 25th, 2013

ELECTIONS PROFESSIONNELLES A LA CAEE

– Félicitations à nos camarades du syndicat CGT de la Communauté d’agglomération d’Est Ensemble (CAEE) qui ont réalisé un score sans appel lors des élections professionnelles qui viennent de se tenir :  4 sièges sur 5 au au CTP avec 63,19% et 4 sièges sur 5 au CHSCT avec 61,85%. (voir ici le communiqué de nos camarades)

Face à un employeur qui a des difficultés à reconnaître et accepter les prérogatives des organisations syndicales, ce résultat pèsera dans la balance et augure, nous en sommes convaincus, ce que la CGT est en mesure de faire dans de nombreuses collectivités aux élections professionnelles de décembre 2014.

Ce résultat électoral est indissociable de la présence de la CGT, aux côtés des salariés de la CAEE depuis sa constitution, pour défendre leurs revendications.

 

LA REFORME PEILLON : 1ère SCENE DE L’ACTE 3

– Toujours aux côtés des salariés, la Fédération CGT des services publics appelle à la grève et à manifester le 14 novembre contre la réforme dites des « rythmes scolaires » du ministre Peillon. Cette réforme n’est rien d’autre qu’une tentative de « territorialiser » l’école c’est à dire de faire éclater son caractère national, en faisant reposer sur les communes l’organisation scolaire et  bientôt son contenu. Les personnels ne s’y sont pas trompés : grève massive à Aubervillers, à Paris, dans de nombreuses villes qui appliquent la réforme.

Personne n’est dupe : le rythme des enfants, ils s’en moquent ! Ce que fait le gouvernement, revient à ouvrir un marché de l’éducation et des activités péri-éducatives (dans le cadre de la « concurrence libre et non faussée »). Pour faire passer cela, il tente d’opposer parents et professionnels.

Pour la CGT, les animateurs, les ATSEM, les enseignants, tous les personnels municipaux qui travaillent dans le cadre des écoles, les parents, ont les mêmes intérêts. A Bondy, pour accélérer la mise en place de la réforme, la mairie a permis aux collègues ATSEM de quitter 1 heure plus tôt : résultat, elles sont exténuées, n’en peuvent plus (il y a plus de travail, avec des cadences infernales, des collègues qui craquent). A Aubervilliers, le ministère a lâché 250 000 euros pour financer (ou plutôt pour sauver) les projets de la mairie et promettre des primes aux animateurs (diviser pour mieux régner comme toujours). Qu’est ce que cela prouve ? De l’argent il y en a toujours pour  diviser les personnels et mettre en oeuvre des contre-réformes !

C’est pourquoi, pour affirmer l’unité des agents, avec les parents d’élèves contre cette réforme,  et pour en demander le retrait, la Fédération des Services Publics et la CGT Educ’Action appellent en commun à cette mobilisation, avec FO et Solidaires (appel ici).

PAS UN TRIMESTRE EN PLUS PAS UN EURO EN MOINS !

– Contre la réforme Ayrault des retraites, l’UD CGT, avec FO, SUD et la FSU appelle à manifester devant le Sénat le 30 octobre. Après la manifestation du 15 octobre devant l’Assemblée nationale, nous montrerons au gouvernement que nous n’acceptons pas cette loi inique d’allongement de la durée de cotisation. Contre la « retraite des morts », tous devant le Sénat le 30 octobre.

Le Collectif Comm’