Archive for the ‘Luttes’ Category

- Non au plan social ! Mobilisation intersyndicale à Montreuil le 2 juillet

Lundi, juin 29th, 2015
Conformément aux décisions collectives prises lors de l’Assemblée Générale du 23 juin (voir ci dessous),  les agents de la ville de Montreuil sont appelés à se rassembler devant la mairie jeudi 2 juillet à midi pour condamner les politiques d’austérité nationales et leur application locale !
Une rencontre avec le maire, l’élu au personnel et le premier adjoint en présence de la direction générale et de la DRH a eu lieu aujourd’hui pour expliquer aux organisations syndicales combien la ville était financièrement, en grande difficulté et que des économies drastiques devaient être faites.
Au-delà des chiffres et des courbes, rien concernant les conditions de travail du personnel, l’urgence d’un plan de titularisation, la mise en place de politiques sectorielles, des réponses aux situations de précarité…
450 agents étaient en grève le 23 juin. Nos camarades de Montreuil appellent à amplifier la mobilisation!
 

———————————————–— (ci dessous post du 17 juin)

La CGT des territoriaux de Montreuil nous informe de l’organisation d’une assemblée générale intersyndicale, le 23 juin :

– Pour ne plus s’épuiser dans des combats individuels,

Pour obtenir la titularisation des collègues sous contrat depuis des années

– Pour la revalorisation du Régime Indemnitaire- Pour des conditions de travail décentes

– Pour réunir la force d’un collectif- Pour que cesse la casse de nos emplois et des services publics,

– Pour obtenir la titularisation des collègues sous contrat depuis des années

– Pour la revalorisation du Régime Indemnitaire

– Pour des conditions de travail décentes

=> Vous pouvez télécharger ici le tract intersyndical.

 

- A Pantin, l’intersyndicale prépare la mobilisation des agents contre la politique d’austérité et la dérèglementation mise en oeuvre par la mairie.

Vendredi, juin 26th, 2015

Le 30 juin, les agents de la ville de Pantin sont appelés à faire grève sur les revendications suivantes :

– Pour le respect des individus et la reconnaissance de la souffrance au travail,

– Contre la précarité ( pour un  plan de stagiairisation des catégories C non respecté jusqu’à présent, pour la nomination des agents ayant réussi leur examen professionnel…)

– Pour le respect des déroulements de carrière

– Pour que cessent les attaques permanentes contre les acquis pantinois…

=> Lire la suite ici.

 

- Le maire de Pierrefitte s’attaque aux droits aux congés des agents… et recule face à la mobilisation.

Mercredi, juin 24th, 2015

- Le syndicat CGT des territoriaux de Pierrefitte a organisé plusieurs assemblées générales et appelle les agents à se mobiliser pour refuser la mise en oeuvre de la politique d’austérité. A Pierrefitte, cette politique prend la forme d’une offensive pour allonger la durée du travail, supprimer RTT et congés.

=> Téléchargez ici le tract des territoriaux de Pierrefitte.

COMPLEMENT PUBLIÉ LE 24 JUIN

Informations communiquées par nos camarades de Pierrefitte :

Suite à deux journées de mouvement massif des agents de Pierrefitte sur Seine, avec fermeture de la quasi totalité des services, écoles, et crèches mardi 23, 250 agents en manifestation devant la mairie, puis à nouveau de nombreux services et les centres de loisirs fermés mercredi et plus de 100 agents à l’AG le midi. Nathalie Gosselin et Marianne Bak, secrétaire et secrétaire adjointe du syndicat ont alors pu rencontrer le Maire et le DGS et négocier pour obtenir :

– la suppression de l’ordre du jour du Comité Technique et du CHSCT de juin du point sur les cycles de travail et le passage à 1607h annuelles (au lieu des 1554h actuelles à Pierrefitte) avec suppression des RTT et de deux jours de congés.
– la suppression du même point de l’ordre du jour du Conseil municipal de juillet et son report en septembre.
– d’avoir une copie du document intitulé « études sur les cycles de travail », document de 219 pages sur lequel la municipalité s’appuie pour justifier de telles mesures.
– un engagement du Maire d’une durée du travail à 1572h avec, à négocier, la possibilité d’ajouter deux jours de fractionnement.

Surtout, nous avons, grâce à cette mobilisation massive pu « inverser la machine », c’est à dire qu’au lieu de commencer par nous imposer une délibération fixant les heures et ensuite une négociation sur la façon de les répartir, nous aurons le temps, pendant l’été, de rencontrer tous les services concernés et d’avoir l’avis des collègues afin d’élaborer un cahier de revendications et de propositions concrètes avant tout passage en Conseil municipal.

=> tract suite 24 juin

 

- Saint Ouen : l’UFICT à la pointe de la résistance

Mardi, juin 9th, 2015

Vous pourrez prendre connaissance ici des deux derniers bulletins du syndicat UFICT de la mairie de Saint Ouen. Face à une municipalité particulièrement menaçante à l’encontre des droits collectifs et individuels des agents, où la dérèglementation dans tous les domaines est l’unique horizon de l’exécutif, le syndicat UFICT joue un rôle irremplaçable.

Journal UGICT 23-02-2015 St Ouen

journal UGICT 19-03-15

- Après le 19 mai, la lutte contre la réforme territoriale se poursuit en direction de ceux qui doivent la mettre en place localement.

Jeudi, mai 21st, 2015

Le syndicat CGT de l’Office HLM d’Aubervilliers a décidé d’interpeller le président de l’établissement et le directeur général. La réforme territoriale, le pacte de responsabilité, ce sont des mesures qui ne peuvent être mises en œuvre, et appliquées, qu’avec la complicité actives des exécutifs locaux (avec ou sans larmes de crocodiles). C’est pourquoi nos camarades, tout en rappelant la revendication du retrait de la contre réforme anti démocratique exposent leurs revendications et leurs exigences à leur employeur local. Vous pourrez télécharger ici la lettre ouverte au Président de l’Office et le tract d’appel à l’assemblée générale de mardi 19.

Mise à jour du 1er juin : réponse du Président de l’OPH d’Aubervilliers à l’interpellation du syndicat CGT.

- Documents, tracts pour la grève du 19 mai

Jeudi, mai 21st, 2015

Le combat contre la réforme territoriale ne fait que commencer. Vous trouverez ici le matériel avec lequel nous avons préparé la grève et la manifestation du 19 mai.

A télécharger : 

- Le préavis de grève fédéral

- L’appel de l’UFICT à la grève du 19 mai

- L’appel CGT – FO – FA FPT – SUD – FSU à la grève du 19 mai

- L’adresse aux membres du conseil des élus de Paris Métropole 

-Tract de la Fédération CGT pour le 19 mai

- Un exemple à reproduire : La lettre de la CGT au Maire de Nanterre

 - La pétition régionale de la CFR

(des tracts, des idées dans la rubrique sur la réforme territoriale, colonne de droite)

- Dégradation des conditions de travail dans les crèches départementales

Vendredi, mai 8th, 2015

Le syndicat CGT des crèches et PMI du Conseil Général dénonce la dégradation des conditions de travail dans les crèches du département, où la situation devient insupportable pour les agents. Après avoir établi la liste précise des revendications des agents, le syndicat appelle à une assemblée générale le 21 mai pour décider collectivement des actions à engager. [vous pouvez télécharger le tract ici]

- En faisant le lien entre les revendications locales et nationales, les syndicats CGT préparent la grève et la manifestation du 9 avril

Mercredi, mars 18th, 2015

- Pour le syndicat des territoriaux d’Aulnay Sous Bois : « Réforme territoriale, réforme des rythmes scolaires, pacte de responsabilité, baisse des dotations aux collectivités, loi Macron… toutes les mesures prises ces dernières années sont liées à la baisse des dépenses publiques et à la déréglementation du droit du travail cadrées par les exigences du patronat et de Bruxelles ». Vous pouvez télécharger ici le tract de nos camarades qui revient dans le détail sur toutes les conséquences locales de cette politique. Autant de raisons de faire grève le 9 avril et de participer à la manifestation parisienne.

– A Montreuil, un appel intersyndical CGT – FO -FSU [que l’on peut lire ici] s’adresse aux agents de la ville et du CCAS pour les appeler à se mettre en grève le 9 avril. Dans son message aux agents qui accompagne cet appel, la CGT précise : Nous devons faire du 9 avril, une grande journée de mobilisation! Nous devons faire converger les revendications qui s’expriment dans de nombreux conflits sociaux dans des branches comme la santé, l’énergie, les transports routiers, les cheminots, la chimie, le commerce et exiger du gouvernement et du patronat qu’ils y répondent par des mesures de progrès social. Radio France a entamé aujourd’hui son 13 ème jour de grève! Nous devons faire barrage aux politiques mortifères qui tuent l’emploi, les services publics, la protection sociale…
A Montreuil, le désengagement de l’Etat n’épargne pas nos services…
Tous les secteurs sont touchés: la santé, l’enfance, la petite enfance… Il faut faire plus avec moins …
Pour information, la structure Miriam Makeba crèche et multi accueil est fermée. Les collègues sont en grève depuis deux jours déjà. [vous pourrez prendre connaissance ici du préavis de grève]
Leurs conditions de travail se sont considérablement dégradées, manque de personnel, manque de moyens, épuisement ont contraint nos collègues à se mettre en grève!
Le 9 avril, journée de mobilisation, journée d’action! Retrouvons nous salle du PIC, en mairie à partir de 10h00 pour échanger, partager et, ensemble, envisager un autre avenir!
Une Assemblée Générale du personnel pour nos services publics !

– A Stains, les territoriaux alertent sur les conséquences locales du pacte de responsabilité [vous pouvez télécharger le tract ici] : pour la ville, cela représente « 1 million d’euros en moins par an pendant 3 ans… Nous allons devoir faire toujours plus avec moins de budget (moins 5% minimum sur les budgets des services)… Moins d’embauche … » . Le syndicat des territoriaux a également publié un appel unitaire à la grève et à participer à la manifestation [à lire ici] avec un rendez vous local pour partir groupés.

– A Drancy, la CGT vient de publier 3 documents importants :

http://www.calameo.com/read/002061906ca981f6ca525
http://www.calameo.com/read/002061906a15044b6d063
http://www.calameo.com/read/002061906a7c9f6998c10

qui comme toujours de la part de nos camarades regroupent de nombreuses informations juridiques qui peuvent être utiles à tous les syndicats. Contre les petites magouilles et le désir d’arbitraire de l’exécutif municipal, le syndicat CGT appelle à la grève et à manifester le 9 avril, parce que « la régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! »

– Le syndicat des cadres (UFICT) de la ville de Saint Denis vient de publier son bulletin intitulé L’Insoumis [que vous pouvez télécharger ici], dans lequel il revient sur l’action des élus CGT au comité technique et où il appelle les agents à faire grève le 9 avril. Selon nos camarades, qui définissent toutes les raisons de faire grève le 9 avril, « pour les agents de la fonction publique, l’austérité rampante se traduit par la poursuite du gel du point d’indice jusqu’en 2017, soit huit ans de gel au total ! C’est une perte considérable de pouvoir d’achat. C’est aussi 11 milliards retirés aux collectivités locales: moins de routes, de crèches, d’écoles, donc moins d’emplois et plus de fiscalité locale.  Ainsi, pour la ville de Saint-Denis, c’est 22 millions d’euros de dotation de l’Etat en moins ! Il s’agit de s’engager dans un processus de mobilisation pour contrer l’austérité budgétaire renforcée par le Pacte de responsabilité, qui s’appliquent aux collectivités territoriales, aux fonctionnaires et aussi aux citoyens ».

– A Pierrefitte, le syndicat CGT appelle à faire grève [télécharger ici] contre les politiques d’austérité « Hollande, Valls, Fourcade », nom du maire de la ville.  Le syndicat constate   » une volonté municipale de s’en prendre à nos acquis locaux et à nos conditions de travail (réduction des jours de congés, suppression des RTT, fermeture de la cantine, baisse des budgets de fonctionnement), la précarité pour un grand nombre de collègues (contractuels et temps non complets), la privatisation de l’entretien des locaux, des suppressions de postes, la remise en cause des droits syndicaux… »

– A La Courneuve,  le nouveau numéro du journal syndical Les Pieds dans le Plat [télécharger ici] après avoir réaffirmé les revendications qui s’opposent à la politique désastreuse du gouvernement (retrait du pacte de responsabilité, retrait de la loi Macron, augmentation générale des salaires…) indique que « pour sortir de l’impasse, il faut collectivement le faire savoir. Sans rapport social, il ne peut y avoir d’acquis ni de nouveaux droits. Tout dépend de notre volonté d’agir, mais aussi d’espérer ».

– Pour les syndicats CGT de l’OPH 93 [télécharger ici], « l’objectif du gouvernement : en finir avec le code du travail, en finir avec les contrats de travail, en finir avec les statuts des fonctionnaires, livrer tous les services publics potentiellement rentables au privé, favoriser les financiers, les banquiers, les spéculateurs. Ses instruments : le pacte de responsabilité, la loi Macron, la réforme territoriale… le tout servi avec leur prétendu dialogue social. Notre réponse : préparer la grève du 9 avril et être nombreux le 9 avril pour bloquer cette politique sur le plan national mais aussi pour affirmer nos revendications locales (prise en charge de l’augmentation de la mutuelle, NAO à venir…) »

– Appel spécifique du syndicat de l’OPH93 (publié au recto de l’appel départemental) : pourquoi appelons nous nos collègues à faire grève le 9 avril [télécharger ici].

– Le syndicat UFICT du Conseil Général quant à lui rappelle ici [télécharger ici] que  » La mise en place du pacte de responsabilité (baisse de 50 milliards d’euros des dépenses publiques dont 11 milliards sur les collectivités territoriales) représente une amputation annuelle du budget du Département de la Seine-Saint-Denis de 22,2 millions d’euros, de 2015 à 2017″.

– A Montfermeil, le nouveau syndicat CGT, qui vient de fêter son premier anniversaire et ses 37,50 % de voix aux élections professionnelles fait le lien [télécharger ici] dans son « premier journal »  entre les revendications locales et nationales en appelant à la grève du 9 avril.

 

- Journal des représentants CGT publié par le syndicat CGT des territoriaux de Montreuil

Mercredi, mars 18th, 2015

Le syndicat des territoriaux de Montreuil vient de publier son journal n°1 des représentants CGT du personnel.

En guise d’introduction, le syndicat indique au personnel :

« La CGT est heureuse de vous présenter ce journal du nouveau mandat 2014 2018. Il a pour objectif de rendre compte des séances et de l’intérêt que vous nous avez confié. Premier syndicat lors des dernières élections professionnelles du 4 décembre 2014, la responsabilité de la CGT est importante dans un moment où la politique d’austérité qui s’impose en Europe pour servir les dividendes capitalistes qui frappent fort par la privatisation de nos services publics.

Comité (suppression d’) emploi.
Depuis son arrivée en avril 2014, la municipalité a tenu des discours rassurants en façade (« on ne va pas supprimer de services publics») tout en préparant les services à souffrir lors de la construction du budget 2015 (-10% de budget de fonctionnement et une réduction nette de la masse salariale de 2 à 3%).

Le conseil municipal de février a voté le budget 2015 et on en ressent les conséquences dans les services : non renouvellement de contrats, réductions d’heures supplémentaires, … La direction générale a pour sa part mis en place début février un comité emploi et a fixé les règles d’une « gestion optimisée de l’emploi public ». Dans les faits, ce comité traite plus de suppression d’emplois que d’emploi. Chaque poste non pourvu est examiné et doit faire l’objet d’un  argumentaire en béton pour être renouvelé. Les collègues partant en congé maternité ne sont pas systématiquement remplacées (on propose parfois des stagiaires pour le faire, ce qui est illégal). Les contrats sont très souvent non  renouvelés créant des difficultés dans les services et mettant dans la précarité des collègues.(…) »

 

- Mise en place du comité de soutien pour la réintégration de nos camarades du SIPS interdépartemental

Jeudi, février 12th, 2015

DERNIERE MINUTE : Communiqué de la fédération CGT des Services publics et de l’UFICT [télécharger ici]

 

Votre blog a rendu compte de toute la bataille contre le licenciement abusif de nos camarades du SIPS (Syndicat Interdépartemental des Parcs de Sports de Paris et de la Seine Saint Denis). A présent, la CSD propose la mise en place d’un comité de soutien et lance un appel à la solidarité financière, afin d’obtenir la réintégration de nos camarades fonctionnaires syndicalistes CGT.

Maintenus pendant un an dans les effectifs mais avec une interdiction dans les faits d’être dans les locaux du SIPS, ils ne touchent plus leur régime indemnitaire et primes liés à leur fonction.

Nous appelons les lecteurs de ce blog à s’engager et rechercher des personnalités prêtes à s’inscrire dans le comité de soutien afin de réaliser notre objectif commun de solidarité.

Le conseil d’administration du SIPS est composé de représentants de la ville de Paris et du Conseil Général du 93, qui nous sollicitent actuellement pour un renouvellement de leur mandat…

Allons les voir avec l’invitation à rejoindre le comité de soutien (ici), demandons leur de prendre position pour la réintégration des syndicalistes honteusement jetés dehors.

Le collectif comm’

 

 

- Au Conseil général, pour défendre le service des PMI

Jeudi, février 12th, 2015

Multiplication de projets à moyen constant, baisse des budgets, projet de service inapplicable… La direction du Conseil Général voudrait démanteler les PMI… après les élections, elle ne s’y prendrait pas autrement. Vous pourrez lire ici la lettre ouverte intersyndicale adressée au président du Conseil Général, qui demande :

=> Une relance effective du plan « exceptionnel » de recrutement avec la mise en place d’une véritable cellule de crise pour le recrutement, la nomination immédiate d’un chargé de mission à temps plein et le renforcement du bureau personnel formation de la PMI ;
=> Le renforcement des équipes de terrain (notamment 3 auxiliaires par centres), des bureaux du service central, des équipes de soutien de puéricultrices et d’auxiliaires de puériculture ;
=> La suspension et la remise à plat du projet de service PMI, en premier lieu des mesures inapplicables comme la généralisation des bilans sensoriels à l’école, la réduction du suivi des assistantes maternelles…
=> Le maintien du budget interprétariat et de l’ensemble des budgets consacrés à la PMI.

 

 

- Pratiques inacceptables contre les libertés syndicales à La Courneuve.

Jeudi, février 5th, 2015

Le syndicat UFICT et le syndicat Ouvrier /Employés de la mairie de La Courneuve nous informent que suite à une réunion de négociation sur la fin de contrat d’un collègue après 8 ans de service public, une accusation d’enregistrement à l’insu des participants a été portée sans preuve par la Municipalité contre une camarade du syndicat ouvriers/employés. Cette tentative de déstabilisation, vise à faire taire la CGT et à favoriser la CFDT à La Courneuve. Alors que les deux syndicats sont dans une situation de tension, suite à une négociation dure avec le Directeur général des services qui veut réduire considérablement les droits acquis sur les règlements intérieurs du CTP et CHSCT, ils ont demandé également un protocole d’accord de dialogue social afin que l’espace d’expression démocratique, la considération et le respect des organisations syndicales soient garantis.

Nous vous transmettons le courrier du Maire et la réponse de la CGT.

C’est quand tout le monde est au courant que nous sommes plus fort et que les pratiques inacceptables reculent.