- Deux mouvements de grève le 6 février en Seine-Saint-Denis !

Les agents des médiathèques de Plaine Commune étaient appelé-es à faire grève le 6 mars. En voici le compte rendu:

=> Déclaration CGT aux élus :  intervention 6 février


« Ce matin se tenait un Comité Technique Paritaire où étaient abordées différentes réorganisations, dossiers qui se multiplient avec pour principe d’améliorer le service public à moyens constants et pour variable d’ajustement les agents. La CGT avait appelé à un débrayage pour sensibiliser les élus de Plaine Commune à leur situation.

L’Adaptation des besoins en service public et à moyens constants ne peut pas reposer uniquement sur les salariés, 35h sur 6 jours, changement d’horaires, mobilité forcée, postes laissés vacants pour les « redéployer » ailleurs, multiplication des prestations extérieures, multiplications des tâches, agressions, renforcement des directions au détriment des agents de terrain…

Les agents ont fait part de leur incompréhension (cf. intervention en pièce jointe), leurs questionnements et s’ils ont été écoutés, ils sont cependant restés sans réponse.

Un dossier présenté au CTP a de fait cristallisé l’attention puisqu’il était proposé au CT d’émettre un avis sur les horaires de l’ensemble des médiathèques. Au regard du manque de temps imparti pour consulter les personnels, les syndicats demandaient le report de ce rapport. Rappelons que l’application de ces nouveaux horaires n’est prévu qu’en septembre, il était donc possible de dissocier le rapport concernant la nouvelle médiathèque de Stains pour répondre au besoin immédiat, et laisser place à la consultation des agents par les syndicats. La seule proposition a été de décaler au 16 février et pas au CTP de mars comme le demandaient les syndicats.

De plus, nous déplorons vivement, les tentatives d’intimidations menées par certains encadrants auprès des agents, ou l’invocation des intempéries pour empêcher la participation d’autres collègues au mouvement de grève.

Nous demandons une durée de concertation jusqu’au CTP du 27 mars, comme prévu initialement. »

———————–    **********  ——————- ********* ——————

- A L’office HLM d’Aubervilliers, suite au préavis lancé le 25 janvier, 50 salariés grévistes réunis en assemblée générale ce matin ont voté à l’unanimité une reconduction du mouvement social :

Afin de permettre aux salariés de participer pleinement aux actions votées en assemblée générale ce jour le préavis de grève ci-dessous est reconduit du mercredi 7 février 2018 à 0h00 au vendredi 16 février 2018 à 24h00.

En l’absence d’avancée sur leur revendications, les salariés réunis ce matin souhaitent continuer leur action

Pour dénoncer la réorganisation en cours qui est en réalité un plan social qui ne veut pas dire son nom :

*Disparition et fusions de services

*Surcharge de travail

*Casse des collectifs de travail

Pour la prise en compte de nos alertes sur la santé au travail :

*Isolement des salariés

*Hygiène et sécurité (problèmes de rats)

*Agressions

Pour que la direction respecte ses obligations et promesses :

*Ouverture des négociations sur la qualité de vie au travail

*Ouverture des négociations promises sur le droit à la déconnexion

*Organisation des entretiens d’évaluation

*Négociations sur le paiement du jour de carence

 

 

Comments are closed.