- Réponse au maire de la ville de Bobigny

Vous trouverez ci joint le tract du syndicat CGT des territoriaux de Bobigny sur la liberté d’opinion et le devoir de réserve.  A Bobigny, la fiche de paie du mois d’avril était accompagnée de la traditionnelle lettre du DGS local rappelant les limites de la liberté d’expression des agents. A l’heure où le gouvernement entend supprimer 70 000 postes dans la Fonction Publique Territoriale, de celle du projet de réforme de la Fonction publique, devons-nous entendre que nous n’avons qu’un droit, celui de nous taire ?

=> Lire ici la réponse du syndicat = Liberté d’opinion et devoir de réserve

 

 

Comments are closed.