- Au Conseil général, pour défendre le service des PMI

Multiplication de projets à moyen constant, baisse des budgets, projet de service inapplicable… La direction du Conseil Général voudrait démanteler les PMI… après les élections, elle ne s’y prendrait pas autrement. Vous pourrez lire ici la lettre ouverte intersyndicale adressée au président du Conseil Général, qui demande :

=> Une relance effective du plan « exceptionnel » de recrutement avec la mise en place d’une véritable cellule de crise pour le recrutement, la nomination immédiate d’un chargé de mission à temps plein et le renforcement du bureau personnel formation de la PMI ;
=> Le renforcement des équipes de terrain (notamment 3 auxiliaires par centres), des bureaux du service central, des équipes de soutien de puéricultrices et d’auxiliaires de puériculture ;
=> La suspension et la remise à plat du projet de service PMI, en premier lieu des mesures inapplicables comme la généralisation des bilans sensoriels à l’école, la réduction du suivi des assistantes maternelles…
=> Le maintien du budget interprétariat et de l’ensemble des budgets consacrés à la PMI.

 

 

Comments are closed.