- En faisant le lien entre les revendications locales et nationales, les syndicats CGT préparent la grève et la manifestation du 9 avril

- Pour le syndicat des territoriaux d’Aulnay Sous Bois : « Réforme territoriale, réforme des rythmes scolaires, pacte de responsabilité, baisse des dotations aux collectivités, loi Macron… toutes les mesures prises ces dernières années sont liées à la baisse des dépenses publiques et à la déréglementation du droit du travail cadrées par les exigences du patronat et de Bruxelles ». Vous pouvez télécharger ici le tract de nos camarades qui revient dans le détail sur toutes les conséquences locales de cette politique. Autant de raisons de faire grève le 9 avril et de participer à la manifestation parisienne.

– A Montreuil, un appel intersyndical CGT – FO -FSU [que l’on peut lire ici] s’adresse aux agents de la ville et du CCAS pour les appeler à se mettre en grève le 9 avril. Dans son message aux agents qui accompagne cet appel, la CGT précise : Nous devons faire du 9 avril, une grande journée de mobilisation! Nous devons faire converger les revendications qui s’expriment dans de nombreux conflits sociaux dans des branches comme la santé, l’énergie, les transports routiers, les cheminots, la chimie, le commerce et exiger du gouvernement et du patronat qu’ils y répondent par des mesures de progrès social. Radio France a entamé aujourd’hui son 13 ème jour de grève! Nous devons faire barrage aux politiques mortifères qui tuent l’emploi, les services publics, la protection sociale…
A Montreuil, le désengagement de l’Etat n’épargne pas nos services…
Tous les secteurs sont touchés: la santé, l’enfance, la petite enfance… Il faut faire plus avec moins …
Pour information, la structure Miriam Makeba crèche et multi accueil est fermée. Les collègues sont en grève depuis deux jours déjà. [vous pourrez prendre connaissance ici du préavis de grève]
Leurs conditions de travail se sont considérablement dégradées, manque de personnel, manque de moyens, épuisement ont contraint nos collègues à se mettre en grève!
Le 9 avril, journée de mobilisation, journée d’action! Retrouvons nous salle du PIC, en mairie à partir de 10h00 pour échanger, partager et, ensemble, envisager un autre avenir!
Une Assemblée Générale du personnel pour nos services publics !

– A Stains, les territoriaux alertent sur les conséquences locales du pacte de responsabilité [vous pouvez télécharger le tract ici] : pour la ville, cela représente « 1 million d’euros en moins par an pendant 3 ans… Nous allons devoir faire toujours plus avec moins de budget (moins 5% minimum sur les budgets des services)… Moins d’embauche … » . Le syndicat des territoriaux a également publié un appel unitaire à la grève et à participer à la manifestation [à lire ici] avec un rendez vous local pour partir groupés.

– A Drancy, la CGT vient de publier 3 documents importants :

http://www.calameo.com/read/002061906ca981f6ca525
http://www.calameo.com/read/002061906a15044b6d063
http://www.calameo.com/read/002061906a7c9f6998c10

qui comme toujours de la part de nos camarades regroupent de nombreuses informations juridiques qui peuvent être utiles à tous les syndicats. Contre les petites magouilles et le désir d’arbitraire de l’exécutif municipal, le syndicat CGT appelle à la grève et à manifester le 9 avril, parce que « la régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! »

– Le syndicat des cadres (UFICT) de la ville de Saint Denis vient de publier son bulletin intitulé L’Insoumis [que vous pouvez télécharger ici], dans lequel il revient sur l’action des élus CGT au comité technique et où il appelle les agents à faire grève le 9 avril. Selon nos camarades, qui définissent toutes les raisons de faire grève le 9 avril, « pour les agents de la fonction publique, l’austérité rampante se traduit par la poursuite du gel du point d’indice jusqu’en 2017, soit huit ans de gel au total ! C’est une perte considérable de pouvoir d’achat. C’est aussi 11 milliards retirés aux collectivités locales: moins de routes, de crèches, d’écoles, donc moins d’emplois et plus de fiscalité locale.  Ainsi, pour la ville de Saint-Denis, c’est 22 millions d’euros de dotation de l’Etat en moins ! Il s’agit de s’engager dans un processus de mobilisation pour contrer l’austérité budgétaire renforcée par le Pacte de responsabilité, qui s’appliquent aux collectivités territoriales, aux fonctionnaires et aussi aux citoyens ».

– A Pierrefitte, le syndicat CGT appelle à faire grève [télécharger ici] contre les politiques d’austérité « Hollande, Valls, Fourcade », nom du maire de la ville.  Le syndicat constate   » une volonté municipale de s’en prendre à nos acquis locaux et à nos conditions de travail (réduction des jours de congés, suppression des RTT, fermeture de la cantine, baisse des budgets de fonctionnement), la précarité pour un grand nombre de collègues (contractuels et temps non complets), la privatisation de l’entretien des locaux, des suppressions de postes, la remise en cause des droits syndicaux… »

– A La Courneuve,  le nouveau numéro du journal syndical Les Pieds dans le Plat [télécharger ici] après avoir réaffirmé les revendications qui s’opposent à la politique désastreuse du gouvernement (retrait du pacte de responsabilité, retrait de la loi Macron, augmentation générale des salaires…) indique que « pour sortir de l’impasse, il faut collectivement le faire savoir. Sans rapport social, il ne peut y avoir d’acquis ni de nouveaux droits. Tout dépend de notre volonté d’agir, mais aussi d’espérer ».

– Pour les syndicats CGT de l’OPH 93 [télécharger ici], « l’objectif du gouvernement : en finir avec le code du travail, en finir avec les contrats de travail, en finir avec les statuts des fonctionnaires, livrer tous les services publics potentiellement rentables au privé, favoriser les financiers, les banquiers, les spéculateurs. Ses instruments : le pacte de responsabilité, la loi Macron, la réforme territoriale… le tout servi avec leur prétendu dialogue social. Notre réponse : préparer la grève du 9 avril et être nombreux le 9 avril pour bloquer cette politique sur le plan national mais aussi pour affirmer nos revendications locales (prise en charge de l’augmentation de la mutuelle, NAO à venir…) »

– Appel spécifique du syndicat de l’OPH93 (publié au recto de l’appel départemental) : pourquoi appelons nous nos collègues à faire grève le 9 avril [télécharger ici].

– Le syndicat UFICT du Conseil Général quant à lui rappelle ici [télécharger ici] que  » La mise en place du pacte de responsabilité (baisse de 50 milliards d’euros des dépenses publiques dont 11 milliards sur les collectivités territoriales) représente une amputation annuelle du budget du Département de la Seine-Saint-Denis de 22,2 millions d’euros, de 2015 à 2017″.

– A Montfermeil, le nouveau syndicat CGT, qui vient de fêter son premier anniversaire et ses 37,50 % de voix aux élections professionnelles fait le lien [télécharger ici] dans son « premier journal »  entre les revendications locales et nationales en appelant à la grève du 9 avril.

 

Comments are closed.